Archives du mot-clé Noël

Biscuits de l’Avent 2.0

Encore des biscuits! Mais cette fois, quelque chose de plus élaboré. On adore les milanais mais il y a tant de délicieux petits biscuits que ce serait dommage de se priver. :-)

Moi je suis fan des biscuits qu’on appelle les « Nids d’oiseau ». On en trouve toute l’année dans les magasins d’alimentation. Ce ne sont donc pas des biscuits de Noël à proprement parlé mais ils sont tellement bon qu’on leur pardonne volontiers… A la base, j’étais un peu timide, je ne nous croyais pas tellement capables de faire des « Nids d’oiseau ». Faut dire que c’est un compliqué, bien plus évolué que les milanais classiques. Mais P’tit Mari, beaucoup plus aventureux que moi question cuisine, m’a convaincue d’essayer.Pourquoi compliqué? Parce que ces biscuits se fabriquent en 3 étapes: d’abord le fond, puis le tour, pour le milieu. Le fond est une base de pâte sablée, le tour moelleux est aux noisettes moulues et le milieu en confiture! Miam, non? Pour saliver un peu, voilà quelques photos:

Voilà le fond en pâte sablée, avant cuisson bien sûr. Cette étape est la plus simple, il suffit de découper des formes dans la pâte abaissée.

Ici c’est le même fond mais avec le tour en pâte à base de noisettes. Il est important de ne pas trop cuire les Nids pour que cette partie reste bien moelleuse, c’est meilleur! Pour mettre cette pâte autour du fond, on peut utiliser un sac à douille par exemple.

Et on termine avec la confiture. L’idée est de mettre de la confiture de fruits rouges. Pour nos biscuits du jour, c’est de la confiture de framboises home made.
Et maintenant, la cuisson. 15 minutes environ à 180 degrés. Voilà donc ce que ça donne au final:

Trop bon! Un peu croquant en dessous, moelleux grâce aux noisettes moulues et sucré-acide avec la confiture de framboises. J’adooore. Bon évidemment, c’est un peu long et ça demande un minimum de patience et de minutie. Mais le résultat en vaut la peine.
Si quelqu’un veut la recette complète, il suffit de demander.
















Ingrédients et détails de la recette

Pâte pour le dessous:

Mélanger: 200g de farine, 100g de semoule de maïs, 1 cc de poudre à lever. Ajouter: 200g de beurre ramolli, 100g de sucre, 1/2 sachet de sucre vanillé, 1/2 flacon d’arôme citron, 1 oeuf. Bien mélanger au batteur jusqu’à obtention d’une pâte lisse. Laisser reposer au frais 20 minutes.

Pâte pour le tour:

Monter en neige 4 blancs d’oeufs. Ajouter: 150g de sucre, 400g de noisettes moulues.

PS: Navrée pour la mise en page foireuse… C’est un ancien article importé de Blogger.

A la maison, c’est déjà Noël

Voilà plusieurs jours, peut-être même plusieurs semaines, que j’en avais envie. De quoi? Du sapin de Noël pardis! Le week-end passé, j’étais au bord de l’implosion, il me fallait un sapin. Mais P’tit Mari m’a convaincue de patienter encore un peu, histoire d’avoir éventuellement un joli sapin à Noël et pas un pauvre truc rabougri et désséché.

Aujourd’hui, nous avons profité du jour de congé de P’tit Mari pour faire quelques emplettes spécial Noël, le point de mire restant le fameux sapin. Cette année, puisque nous avons une grande maison, et puisque je suis en pleine therapie « j’aime Noël », nous avons ajouté une décoration de porte d’entrée.Au brico-déco-jardin du bled d’à côté, j’étais surexcitée. Oubliées toutes mes résolutions d’attendre la vente communale, je le voyais déjà notre sapin. Et P’tit Mari aussi. Même qu’il avait une idée très précise du sapin de ses rêves. Un grand sapin. Un très grand sapin. Il était là, 2m50 de haut, un géant. Quelques minutes plus tard, je craque. On le prend.
Tant pis pour le prix. Et tant pis aussi pour le prix des p’tites choses déco qu’on a choisies pour décorer la table de fête… Bon, j’arrête de parler. Il s’agit de féérie, de joie et de lumière. :-)

Oh le beau sapin… La photo est un peu floue mais elle a un certain charme (du moins à mon avis)

Bienvenue chez nous!

Un ange de l’esprit de Noël?? ;-)

L’anti wishlist

Quand j’étais enfant, j’ai écrit quelques lettres au père Noël (tout en sachant parfaitement qui se chargeait réellement de l’affaire cadeaux…). En grandissant, cette histoire de liste de cadeaux m’a un peu passé au-dessus, jusqu’à me dégoûter totalement. Maintenant j’ai horreur qu’on me demande ce que je voudrais pour Noël ou mon anniversaire. Cela vient certainement du fait que j’ai senti à plusieurs reprises dans la phrase « Tu veux quoi pour Noël/ton anniversaire ? » quelque chose comme « Bon j’ai pas envie de me creuser la tête pour te trouver quelque chose donc si tu pouvais me faciliter la tâche ce serait pas mal… » (Comment, qui a dit que je voyais le mal partout ??? ).
Tout ça pour dire que cette année, j’ai envie de faire une anti liste. Une liste de tout ce que je n’aimerais pas recevoir. Voilà à quoi ça pourrait ressembler :

  • des accessoires pour ma voiture : j’aime pas qu’on se moque de moi et de mes aptitudes relativement limitées en matière de conduite…
  • des bibelots divers et variés : j’ai remarqué en déménageant que j’avais déjà beaucoup trop de trucs de ce genre
  • un abonnement à « Femme d’intérieur » ou autre assimilé : faut pas pousser quand même
  • quelque chose couvert de motifs de fourrure de fauves de la jungle : erk
  • quelque chose qui sent ou a le goût de noix de coco : je ne supporte pas cette odeur
  • une machine à café : non, pas de café chez nous, on n’aime pas ça ! (bah oui)
  • des chocolats périmés : oui ça m’est déjà arrivé…
  • un chaton : mauvaise idée
  • des oranges : ben je suis pas en prison que je sache !
  • un livre du rayon « ésotérisme et développement personnel » du supermarché du coin : je suis vraiment pas prête pour ça

Voilà, je crois que c’est déjà pas mal. Update au cas où j’aurais d’autres idées…

Le joyeux Noël

Cette année, Noël sera joyeux, c’est décidé. Il faut dire que j’ai des tendances réfractaires à Noël. Je ne vois que les mauvais côtés, je me plains et je suis particulièrement à fleur de peau à cette période.

 

Je voudrais combattre tout ça, je voudrais un peu de magie. Quelqu’un a dit que quand on veut, on peut. Alors je vais essayer encore une fois (oui, c’est pas la toute première tentative) de me débarasser de mon mauvais karma de Noël.
Cette année, c’est Noël à la campagne, il faut profiter de notre nouvelle demeure pour inviter la famille. J’ai même un plan d’attaque ! Il faudra quelques fournitures, quelques aménagements et une bonne dose de bonne humeur.


Fournitures :

  • Un sapin rabougri acheté à la vente communale parce que c’est bien plus authentique que le sapin du supermarché tellement brillant et calibré qu’on le croirait tout droit sorti d’un dessin animé de l’ami Walt. On le décorera à deux et dessous on mettra notre magnifique crèche home made en pâte à sel (non, pas de photo hé hé).
  • Une chaudière, pour qu’on puisse allumer un feu dans le poêle uniquement pour l’ambiance.
  • De la viande de chez le boucher du coin, non parce que la viande congelée du supermarché (encore !) ça fait un peu trop « cheap » pour les invités, non ?
  • Une nouvelle nappe parce qu’on utilise toujours la même et qu’à force on finit par toujours disposer les assiettes à la même place…(rapport aux taches O_o)
  • Une grande boîte de biscuits qu’on aura passé un jour entier à confectionner (vive la farine plein la cuisine !)
  • Un CD spécial Noël (mais non c’est pas si kitsch enfin !)

Aménagements :

  • Une famille réunie chez nous (ou presque) autour d’une table toute décorée
  • Arrêter d’appeler les repas de Noël multiples « le marathon de Noël » (fini le cynisme !)
  • De la neige ! S’iouplaît…
  • Mon cousin du sud en visite
  • Une (ou deux ?) cartes de vœux, juste pour le plaisir
  • Un moral en béton, c’est toujours utile
  • Trouver des p’tits cadeaux pour mes proches, des cadeaux qui fassent plaisir et qui ne soient pas achetés au dernier moment au milieu de la foule compacte des magasins trop éclairés et surchauffés (chants de Noël américains en fond sonore en option)
  • Aller à la messe de minuit pour se rappeler le vrai sens de Noël

Et : la bonne humeur ! Cynisme, ironie et autres mauvaises langues seront bannis.

C’est promis, je ferai un billet de Noël totalement positif. Oui, c’est possible.