Le joyeux Noël

Cette année, Noël sera joyeux, c’est décidé. Il faut dire que j’ai des tendances réfractaires à Noël. Je ne vois que les mauvais côtés, je me plains et je suis particulièrement à fleur de peau à cette période.

 

Je voudrais combattre tout ça, je voudrais un peu de magie. Quelqu’un a dit que quand on veut, on peut. Alors je vais essayer encore une fois (oui, c’est pas la toute première tentative) de me débarasser de mon mauvais karma de Noël.
Cette année, c’est Noël à la campagne, il faut profiter de notre nouvelle demeure pour inviter la famille. J’ai même un plan d’attaque ! Il faudra quelques fournitures, quelques aménagements et une bonne dose de bonne humeur.


Fournitures :

  • Un sapin rabougri acheté à la vente communale parce que c’est bien plus authentique que le sapin du supermarché tellement brillant et calibré qu’on le croirait tout droit sorti d’un dessin animé de l’ami Walt. On le décorera à deux et dessous on mettra notre magnifique crèche home made en pâte à sel (non, pas de photo hé hé).
  • Une chaudière, pour qu’on puisse allumer un feu dans le poêle uniquement pour l’ambiance.
  • De la viande de chez le boucher du coin, non parce que la viande congelée du supermarché (encore !) ça fait un peu trop « cheap » pour les invités, non ?
  • Une nouvelle nappe parce qu’on utilise toujours la même et qu’à force on finit par toujours disposer les assiettes à la même place…(rapport aux taches O_o)
  • Une grande boîte de biscuits qu’on aura passé un jour entier à confectionner (vive la farine plein la cuisine !)
  • Un CD spécial Noël (mais non c’est pas si kitsch enfin !)

Aménagements :

  • Une famille réunie chez nous (ou presque) autour d’une table toute décorée
  • Arrêter d’appeler les repas de Noël multiples « le marathon de Noël » (fini le cynisme !)
  • De la neige ! S’iouplaît…
  • Mon cousin du sud en visite
  • Une (ou deux ?) cartes de vœux, juste pour le plaisir
  • Un moral en béton, c’est toujours utile
  • Trouver des p’tits cadeaux pour mes proches, des cadeaux qui fassent plaisir et qui ne soient pas achetés au dernier moment au milieu de la foule compacte des magasins trop éclairés et surchauffés (chants de Noël américains en fond sonore en option)
  • Aller à la messe de minuit pour se rappeler le vrai sens de Noël

Et : la bonne humeur ! Cynisme, ironie et autres mauvaises langues seront bannis.

C’est promis, je ferai un billet de Noël totalement positif. Oui, c’est possible.

2 réflexions au sujet de « Le joyeux Noël »

  1. Ping : Une citadine à la campagne » Une très belle nuit de Noël à tous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>